laveritehebdo.com

Algérie: La requête de Saïd Bouteflika

POLITIQUE Z- NEWSLETTER (apm) / 14 mai 2019 - Par: LA VÉRITÉ AVEC MAP
Algérie: La requête de Saïd Bouteflika

Saïd Bouteflika, le frère et conseiller de l’ex-président de la République, incarcéré depuis le samedi 4 mai au même titre que les généraux Toufik et Tartag, a saisi le parquet militaire pour deux raisons distinctes ; demander le transfert de son dossier vers une juridiction civile et faire un recours concernant sa détention provisoire, selon le quotidien arabophone El Khabar qui cite des sources bien informées. Cette requête de Saïd Bouteflika serait en cours d’examen.

Selon la même source, une demande de libération provisoire a également été déposée par le général Toufik, qui a fait valoir son âge avancé pour justifier sa requête, alors que l’accusation de complot contre l’ANP qui pèse sur lui est très grave pour un personnage de son rang.

Dans le même sillage, nous apprenons que l’arrestation de ces trois responsables est le fruit d’une enquête qui a commencé par certaines actions de Saïd Bouteflika, qui sont allées plus loin que ses propres missions officielles au sein de la présidence de la République. Il est accusé d’avoir pris contact avec des membres du commandement militaire malgré le fait que le règlement et le système militaires stipulent ce qu’on appelle la hiérarchie.

De son côté, le général Bachir Tartag serait poursuivi pour non-dénonciation des activités illégales alors qu’il était au courant et y participait. Le général Mohamed Mediène (dit Général Toufik), l’ancien patron du DRS, serait poursuivi pour complot contre le commandement de l’armée.

La même source, qui considère la mise sous mandat de dépôt de la secrétaire générale du Parti des travailleurs Louisa Hanoune comme une surprise, reprend la déclaration de l’un des dirigeants du parti, Ramdane Tazibt, qui liait l’arrestation de sa responsable politique à l’une de ses déclarations publiques contre le chef d’état-major de l’ANP, Ahmed Gaïd Salah.

 

VOS RÉACTIONS