laveritehebdo.com

Algérie: Viol d’un bébé de 15 mois à Tamanrasset

DIVERS Z- NEWSLETTER (apm) / 25 février 2019 - Par: LA VÉRITÉ AVEC MAP
Algérie: Viol d’un bébé de 15 mois à Tamanrasset

Une vague d’indignation traverse la région de Tamanrasset, dans le Sud algérien. Plusieurs citoyens sont sortis, ce dimanche 24 février, manifester devant le tribunal et le siège de la wilaya pour exprimer leur colère et apporter leur soutien à la petite Meriem, violée alors qu’elle n’est âgée que de 15 mois, rapporte la presse locale.

La ville de Tamanrasset (dans l’extrême Sud algérien, à 1 900 km d’Alger) a été secouée par un crime d’« attentat à la pudeur » sur une fille de 15 mois. Selon la presse locale, un homme, d’un certain âge, aurait enlevé le bébé aux bras de sa mère après s’être présenté à leur domicile dans le quartier Inkouf, et l’aurait violé.


Alertés, les éléments de la police ont engagé des recherches et ont fini par retrouver le bébé vers 4 heures du matin, dans une maison abandonnée. Ayant subie une hémorragie grave, la jeune Meriem se trouve actuellement à l’hôpital Mustapha Pacha d’Alger.


Par ailleurs, les enquêteurs ne sont toujours pas parvenus à identifier l’auteur du viol, selon les mêmes sources. La nouvelle a soulevé l’ire des habitants de la ville. Ces derniers sont sortis aujourd’hui 24 février et manifestent devant le palais de Justice et le siège de la wilaya de Tamanrasset afin de dénoncer ce qu’à vécu la petite Meriem.


Les manifestants portaient des pancartes indiquant « nous sommes tous Meriem » ou appelant à l’« exécution du violeur ».

 

VOS RÉACTIONS