laveritehebdo.com

Biennale de Rabat: La soprano marocaine Samira Kadiri livre un concert d’exception

CULTURE Z- NEWSLETTER (apm) / 12 octobre 2019 - Par: LA VÉRITÉ AVEC MAP
Biennale de Rabat: La soprano marocaine Samira Kadiri livre un concert d’exception

La soprano marocaine Samira Kadiri a livré, jeudi soir au Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain à Rabat, un concert d’exception dans le cadre de la 1ère édition de la biennale de Rabat “Un instant avant le monde”, dont les festivités se poursuivent jusqu’au 18 décembre prochain.

C’est ainsi que la star de la chanson classique marocaine a interprété avec brio des des chansons puisées dans le répertoire maroco-andalous-méditerranéen, menant ainsi le public venu nombreux dans un périple artistique plein d’émotions, d’espoir, de joie et d’amour.

Accompagnée de son équipe musicale, Samira Kadiri a fait le bonheur du public rbati avec des chants fusionnant les patrimoines andalous, marocain et arabe classique, notamment “Hader fi lqalb lasto ansah”, “Ma Hala layali Ichbilya” et le célèbre Mouachah “Lama Bada Yatathana”.

“Ce concert qui coïncide avec la journée nationale de la femme marocaine est une célébration de la femme qui a brillé et excellé dans différents domaines”, a affirmé la soprano, ajoutant que les chants de ce soir sont en différentes langues mais le message est unique, celui de la commémoration de la femme à travers le monde.

La grande cantatrice du chant classique a tenté, à travers ce concert qui a été marqué par la présence de plusieurs personnalités artistiques et littéraires, de transmettre des messages humanitaires pleins de valeurs nobles.

Samira Kadiri est une grande artiste qui a excellé dans l’interprétation de la poésie arabe sur des timbres internationaux. Elle oeuvre par son chant, accompagnée de grands musiciens du Maroc, à la sauvegarde de cette tradition ancestrale aux innombrables facettes en puisant ses inspirations dans les anciens manuscrits du patrimoine Gharnati et Andalou.

En décembre 2008, elle a remporté le prix Al Farabi pour la musique antique, distinction du Conseil international de la musique de l’Unesco. Elle est aussi présidente de l’association Ecume Maroc (échanges culturels en méditerranée), directrice de la Maison de la culture et directrice artistique du Festival international Voix de femmes à Tétouan.

Ce concert s’inscrit dans le cadre de la programmation de la biennale d’art moderne de Rabat “Un instant avant le monde”, organisée par la Fondation nationale des Musées du Maroc (FNM), sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI. Cette manifestation d’envergure internationale entièrement dédiée aux femmes, réunit 63 artistes et collectifs d’artistes, issus de 27 nationalités différentes et de nombreuses disciplines, en l’occurrence l’art plastique, la peinture, la sculpture et le cinéma.

Pour sa première édition, la biennale de Rabat entend contribuer à redéfinir l’art dans ses paradigmes et ouvrir une réflexion sur l’urgence de la création, en examinant les raisons, les révoltes, les moments décisifs qui poussent les artistes à passer à l’action et à marquer l’histoire.

 

VOS RÉACTIONS