laveritehebdo.com

Caravane agricole: L’OCP met le cap sur le Rwanda

INTERNATIONAL Z- NEWSLETTER (apm) / 01 mai 2019 - Par: LA VÉRITÉ AVEC MAP
Caravane agricole: L’OCP met le cap sur le Rwanda

La Fondation OCP, en partenariat avec le ministère rwandais de l’Agriculture et des ressources animales, a lancé, mardi à Kigali, une Caravane agricole visant à élaborer la carte de fertilité du sol pour une zone pilote de 50.000 hectares au Rwanda.

Le lancement de la caravane s’est déroulé en présence de la ministre rwandaise de l’Agriculture et des ressources animales, Gerardine Mukeshimana, de l’ambassadeur du Maroc à Kigali, Youssef Imani ainsi que de la délégation de la fondation OCP et des membres du parlement rwandais.

S’inscrivant dans le cadre d’un accord de coopération signé en novembre 2017 entre le Conseil rwandais du développement agricole et des ressources animales (RAB) et la fondation OCP, la caravane sillonnera, dans un premier temps, 4 régions du nord-ouest du Rwanda en vue de procéder aux prélèvements et analyses des sols qui serviront à la réalisation de la carte de fertilité.

Ce partenariat porte sur l’équipement de deux laboratoires d’analyse des sols (un laboratoire fixe et un laboratoire mobile) en matériels de dernier cri requis en vue d’analyser les échantillons de sols qui seront prélevés dans le cadre du projet d’élaboration de la carte de fertilité des sols du Rwanda.

Cette coopération vise également à mettre à la disposition des agronomes rwandais du matériel roulant pour l’organisation de sessions de sensibilisation destinées aux petits fermiers sur les bonnes pratiques agricoles des principales cultures pratiquées au Rwanda.

S’exprimant à cette occasion, la ministre rwandaise de l’agriculture a souligné que cette initiative illustre les relations fraternelles liant le Maroc et le Rwanda, qualifiant d’”excellente” la coopération agricole entre les deux pays.

Ce projet s’inscrit en droite ligne avec le Plan stratégique national de transformation de l’agriculture (PSTA) qui prévoit notamment une assistance technique pour le renforcement de capacités dans les domaines de la fertilité des sols et la mise en place d’une carte de fertilité du sol, a-t-elle dit, ajoutant que “cette initiative apportera de la valeur et contribuera au renforcement de la durabilité de l’agriculture rwandaise qui constitue un secteur clé pour le pays”.

Par ailleurs, la responsable a exprimé ses remerciements et sa gratitude à l’OCP et à l’ambassade du Maroc au Rwanda pour leur soutien et accompagnement dans la réalisation de ce projet novateur.

De son côté, l’ambassadeur du Maroc au Rwanda a fait observer que “le lancement de ce projet marque un évènement important dans la coopération bilatérale”, se disant fier de la concrétisation de ce projet qui permettra de dresser une carte de fertilité visant à promouvoir l’agriculture rwandaise.

M. Imani a rappelé que la visite historique effectuée par SM le Roi Mohammed VI au Rwanda en 2016 a donné une nouvelle dynamique à la coopération bilatérale, à travers notamment l’ouverture de l’ambassade du Maroc à Kigali et la signature d’une vingtaine d’accords et de conventions de coopération couvrant plusieurs domaines à forte valeur ajoutée, dont l’agriculture, l’habitat, la formation professionnelle, le secteur financier, le transport aérien et le tourisme.

Abordant la Grande commission mixte Maroc-Rwanda, tenue en mars dernier à Rabat, l’ambassadeur de SM le Roi a souligné que cette première réunion a permis d’élargir les liens de partenariat avec la signature d’une série d’accords bilatéraux, notamment en matière d’agriculture, de justice, d’industrie et de commerce.

“Notre coopération bilatérale est excellente et l’avenir de nos relations s’annonce encore plus brillant”, s’est-il félicité.

Pour sa part, Hassina Moukhariq, représentante de la Fondation OCP, a fait savoir que ce projet comprend également le renforcement des capacités techniques des cadres agronomes du RAB dans les domaines de la fertilité des sols, du contrôle de la qualité des engrais, ainsi que celui des systèmes d’information géographique (SIG) appliqués à la cartographie des sols.

À cet effet, 4 cadres agronomes rwandais ont bénéficié d’une formation technique dans le Royaume et une vingtaine de techniciens de laboratoire ont pris part à une formation en matière de fertilisation des cultures au Rwanda, a-t-elle indiqué.

La Fondation OCP accorde une grande importance au développement de l’agriculture rwandaise. Un accord cadre de partenariat a été conclu en 2016 entre le groupe OCP et le ministère rwandais de l’Agriculture et des ressources animales.

 

VOS RÉACTIONS