laveritehebdo.com

COP24: Présentation à Paris des engagements du Maroc

INTERNATIONAL Z- NEWSLETTER (apm) / 30 novembre 2018 - Par: LA VÉRITÉ avec MAP
COP24: Présentation à Paris des engagements du Maroc

Les engagements du Maroc en matière de lutte contre le changement climatique de la COP21 à la COP24, ont fait l’objet d’une présentation jeudi soir à Paris.

« Le Maroc est extrêmement attentif à tous les progrès qui pourraient être réalisés dans la finalisation de la feuille de route de mise en œuvre des accords de Paris lors de la COP24 en Pologne », a indiqué l’ambassadeur du Maroc en France, Chakib Benmoussa qui a présenté, lors d’une table-ronde de « Mise en Lumière pour le Climat », les engagements du Royaume en la matière.

Devant un parterre de personnalités françaises, européennes et internationales, venues assister à cet événement organisé par la Société d’Encouragement pour l’industrie nationale autour de la thématique ‘’De COP en COP, les entrepreneurs en action !’’ , M. Benmoussa a affirmé que pour le Maroc, il est très important d’entretenir toute la dynamique qui s’est concrétisée avec la signature des accords de Paris et qui s’est poursuivie à Marrakech lors de la COP22, puis à Berlin au cours de la COP23 et bientôt en Pologne pour la COP24.

Selon l’ambassadeur du Maroc, les attentes sont fortes par rapport à la COP24 car les indicateurs en matière de réchauffement climatique sont aujourd’hui au rouge comme vient de le confirmer le dernier rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) qui a alerté sur les conséquences d’un réchauffement planétaire de 1,5 degrés sachant que, pour le moment, les contributions des pays, si elles sont concrétisées, nous amèneraient largement au-delà de 2 degrés du réchauffement climatique.

‘’Cela montre tout le chemin que nous avons encore à parcourir’’ , a-t-il dit. Conscient de cet enjeu, le Maroc a renforcé et traduit en opérationnel ses engagements pris lors des COP21 et COP22, a affirmé M. Benmoussa, rappelant que le Royaume, qui avait déposé une contribution nationale par laquelle il s’engageait à réduire les émissions des gaz à effet de serre de plus de 42 pc à l’horizon 2030, œuvre actuellement à la réalisation de cet objectif. L’ambassadeur du Maroc en France a également évo‐ qué l’implication du secteur privé marocain à travers la mise en œuvre de l’Initiative Entreprises Climat Maroc.

Il a également souligné tout l’engagement du Maroc au cours de cette période en faveur de la coopération Sud-Sud particulièrement celle en rapport avec la question du changement climatique. Un engagement qui s’est traduit par la participation de SM le Roi Mohammed VI au 1er sommet des chefs d’Etat de la commission climat et du fonds bleu du Bassin du Congo, une initiative lancée lors de la COP22 à Marrakech.

Cette coopération Sud-Sud en matière de climat prônée par le Royaume s’est traduite aussi par un partage d’expertise et du savoir-faire avec les pays frères africains, a fait savoir l’Ambassadeur, qui a rappelé la tenue tout récemment à Marrakech (20-24 novembre) du 8ème sommet Africités, consacré au thème du développement durable des territoires, et qui a l’occasion notamment de créer les conditions de renforcement du partenariat entre acteurs territoriaux.

Cet événement organisé à l’initiative de la Société d’Encouragement pour l’industrie nationale, s’inscrit dans le contexte actuel de mobilisation sur les enjeux de transition énergétique et climatique, et à la veille de la COP24 en Pologne début décembre.

La rencontre, destinée à ‘’mettre en lumière les avancées – ou reculs – de cette Conférence annuelle des Nations Unies pour le Climat’’ , a été marquée par des présentations de personnalités françaises, européennes et internationales qui se sont exprimés sur les enjeux et l’actualité de la lutte contre le réchauffement climatique.

 

VOS RÉACTIONS