laveritehebdo.com

Développement du niveau de numérisation de l’ANCFCC

POLITIQUE Z- NEWSLETTER (apm) / 01 décembre 2018 - Par: LA VÉRITÉ avec MAP
Développement du niveau de numérisation de l’ANCFCC

Le développement du niveau de numérisation de l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC) permettra de mieux lutter contre la corruption, a affirmé, vendredi à Skhirat, le Chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani. La numérisation de certains services que l’Agence effectuait jusque-là de façon manuelle conduira à un gain en temps, en effort et en argent, a relevé M. El Otmani dans une déclaration à la presse en marge de l’ouverture des 7es universités francophones de perfectionnement des géomètres.

Dans un avenir proche, les citoyens pourront obtenir, facilement via internet, des certificats de propriété et toutes les informations relatives à leurs terrains et à l’ensemble de leurs propriétés, a-t-il indiqué, à l’occasion de cet événement placé sous le thème “Technologies avancées pour des politiques foncières efficaces”.

“Ces opérations sont bel et bien amorcées et leur généralisation se poursuivra de façon graduelle jusqu’à ce qu’on arrive à une administration sans papier” , a soutenu le Chef du gouvernement. À cet égard, il est important de rappeler le rôle des satellites “Mohammed VI-A” et “Mohammed VI-B” qui ont rendu cette avancée possible en facilitant l’accès à l’information, et ce de façon rapide, moderne et précise, a-t-il ajouté.

Ces deux satellites utilisent la pointe de la technologie en matière de cartographie afin de permettre notamment aux institutions et aux entreprises d’obtenir un service de qualité, a expliqué M. El Otmani.

De son côté le directeur général de l’ANCFFC, Karim Tajmouati, a relevé que le thème de cette édition est d’actualité puisqu’il est en phase avec les avancées technologiques et techniques réalisées par le Maroc, notamment en matière de digitalisation des services du cadastre et de la cartographie durant l’exercice 2018.

Plus de 750 participants sont présents à cette 7è édition, avec des praticiens, des professionnels du foncier et des personnalités des domaines technique et scientifique, en vue d’apporter des éclairages aux différents questionnements qui découlent de cette thématique, a dit M. Tajmouati.

L’événement, qui a également connu l’organisation de la 7ème journée nationale de l’ingénieur géomètre topographe, est initié par l’Ordre national des ingénieurs géomètres-topographes (ONIGT) et la Fédération des géomètres francophones (FGF) avec le soutien de l’ANCFCC, du ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, du ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville et du ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau.

Cette édition, qui se poursuit jusqu’à ce samedi, se veut une opportunité d’échanges féconds de l’expertise et des expériences, entre les professionnels de l’ingénierie topographique, les scientifiques, les chercheurs et académiciens, les experts, les opérateurs économiques et les décideurs politiques.

 

 

VOS RÉACTIONS