laveritehebdo.com

ENSET Rabat: Signature de deux conventions pour la promotion du transfert technologique de l’Allemagne vers le Maroc

INTERNATIONAL Z- NEWSLETTER (apm) / 06 octobre 2019 - Par: LA VÉRITÉ AVEC MAP
ENSET Rabat: Signature de deux conventions pour la promotion du transfert technologique de l’Allemagne vers le Maroc

Une convention de partenariat et une déclaration d’intention de coopération ont été signées, vendredi à Rabat, entre l’École normale supérieure de l’enseignement technique (ENSET) et des opérateurs allemands, destinées à promouvoir le transfert technologique et la professionnalisation de la formation entre l’Allemagne et le Maroc.

Signées en marge du forum sur la promotion du transfert technologique et la professionnalisation de la formation entre l’Allemagne et le Maroc, ces deux conventions reflètent la volonté de l’ENSET de s’ouvrir sur son milieu socioéconomique afin de participer aux efforts déployés par le Maroc en vue de son développement industriel, une démarche qui a pour pierre angulaire l’équipement lourd et les compétences scientifiques et techniques de qualité dont dispose l’École.

Ainsi, l’ENSET a signé une convention de partenariat avec le Réseau des compétences germano-marocaines (DMK) et une déclaration d’intention de coopération avec la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ).

Intervenant à cette occasion, le directeur de l’ENSET, Khalid El Bikri, a souligné l’importance de l’éducation et de la formation dans le développement économique du Maroc, signalant que 70 % des compétences marocaines en Allemagne sont des ingénieurs en particulier dans les domaines de l’automobile, des TIC, des énergies renouvelables et de l’ingénierie médicale.

Ces filières sont dans une phase de maturation au Maroc et l’ouverture de l’ENSET sur l’écosystème des startups transnationales est une nécessité pour promouvoir le développement desdites filières et contribuer au renforcement de l’intégration de ces industries dans l’économie nationale, a-t-il affirmé.

De son côté, la directrice de l’Immigration au ministère délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger, Mounia Haoudi Merzak, a relevé que cette rencontre s’inscrit dans la continuité de coopération avec la DMK, notant que “le réseau de compétences germano-marocain regroupe depuis plusieurs années des experts, hommes et femmes, d’origine marocaine, nés ou installés en Allemagne”.

“Le réseau de compétences germano-marocain est une success-story non seulement au niveau du continent africain, mais aussi dans le monde entier”, a-t-elle fait observer.

Mme Merzak indique, par ailleurs, que plus de 150.000 Marocains vivent en Allemagne et fournissent d’importants efforts pour soutenir l’économie de leur pays d’origine mais aussi de leur pays d’accueil, qu’ils soient des travailleurs non qualifiés ou des intellectuels.

Pour sa part, le président du “Réseau des compétences germano-marocaines DMK e.V”, Karim Zidane, a rappelé la nécessité d’une bonne formation-éducation, laquelle passe avant tout par une prise de conscience estudiantine.

Il a tenu à rappeler que la création du réseau remonte à 2009 et avait pour but de faire bénéficier le Maroc de l’expérience allemande et de favoriser le transfert de technologie de l’Allemagne vers le Maroc.

Le vice-président chargé de la recherche, du partenariat, de la coopération et de l’innovation, Ismail Kassou a noté, quant à lui, que ces deux conventions visent à développer deux axes importants, d’un côté l’amélioration de la formation des élèves ingénieurs en apportant davantage d’éléments techniques (le DMK va dans ce sens apporter une série d’équipements automobiles notamment au niveau de l’ENSET) et d’un autre via la promotion de la recherche et du développement et l’innovation
Cela peut se concrétiser en apportant un financement aux projets d’étudiants installés au Maroc ou de la diaspora marocaine en Allemagne et en encourageant une meilleure collaboration entre les compétences techniques marocaines à l’étranger et les chercheurs, a-t-il expliqué dans une déclaration à la MAP.

Ce forum offre aux participants l’opportunité de débatte de plusieurs thématiques relatives notamment aux “Nouvelles technologies et modèles commerciaux: Made in Germany et opportunités pour l’économie et recherche marocaine” et “Comment préserver l’environnement dans une économie friande d’énergie: Introduction à la nouvelle ère digitale”.

 

VOS RÉACTIONS