laveritehebdo.com

Essaouira: Le 6è Forum international ”Afrique et Beauté’’

CULTURE Z- NEWSLETTER (apm) / 02 février 2019 - Par: integration team
Essaouira: Le 6è Forum international ”Afrique et Beauté’’

La sixième édition du Forum International ‘’Afrique et Beauté’’ (FIAB-2019), aura lieu du 22 au 26 avril prochain à Essaouira, à l’initiative conjointe de l’Association marocaine ‘’Ibn Al Baytar’’ et de l’association burkinabè ‘’Nature et culture’’.

Prévue autour du thème ‘’beauté et innovation : vers une économie responsable en Afrique’’ , cette nouvelle édition intervient après 4 éditions organisées au Burkina Faso, et une cinquième édition délocalisée en 2017 à Lomé au Togo.

Le choix du Maroc pour abriter cette nouvelle édition s’explique par les traditions séculaires du Royaume, celles liées à la beauté et aux plantes qu’elles soient médicinales, aromatiques ou cosmétiques, expliquent les organisateurs dans un communiqué conjoint.

Et de poursuivre que le FIAB à Essaouira paraît ‘’évident’’ et ‘’rassembleur’’ , en ce sens qu’il permet de poursuivre la démarche du FIAB qui consiste à inviter tous les acteurs des filières de la beauté (détenteurs des savoirs traditionnels, récolteurs, cultivateurs de plantes, associations féminines, étudiants et chercheurs universitaires, institutions, transformateurs locaux et internationaux, producteurs d’actifs cosmétiques et utilisateurs finaux), pour des journées d’échange fructueux, ajoute-t-on.

Quant au choix du thème de cette édition, il est motivé par la volonté de reprendre et développer des notions déjà évoquées dans les précédentes éditions du FIAB, tout en tenant compte de l’évolution des métiers de la beauté et des législations à travers le monde, explique-t-on de même source.

‘’Nous introduirons cette notion +d’économie responsable+ sans laquelle nous pensons que les filières actuelles et les produits cosmétiques ne seront bientôt plus en adéquation avec les consommateurs qui demandent, certes, la qualité et l’efficacité, mais aussi la prise en compte des aspects socioéconomiques (…) et une meilleure gestion de l’environnement (de la Nature)’’ , lit-on dans le communiqué.

Pour ce faire, le Forum d’Essaouira abordera des aspects classiques ou plus innovants, entre autres ‘’la mise en place de filières durables de plantes à visée cosmétique en Afrique’’ , ‘’les résultats des recherches sur les plantes africaines par de grands noms de la cosmétique’’ , ‘’l’apport du tourisme durable pour les métiers de la beauté’’ , et ‘’le développement de réseaux pour la professionnalisation des acteurs locaux et le développement de l’entreprenariat cosmétique en Afrique’’ , ajoute le communiqué.

Au menu de ce Forum, figure également une journée dédiée à la rencontre des femmes des coopératives de l’huile d’Argan, filière majeure de la cosmétique au Maroc, en de tirer les leçons de cette réussite ‘’100% marocaine’’ , mais aussi à la plantation d’arganiers.

Les participants à ce Forum seront également au rendez-vous avec une série d’ateliers thématiques traitant de sujets en rapport avec ‘’le protocole de Nagoya : concilier les intérêts locaux et ceux des utilisateurs finaux’’ , ‘’’systèmes participatifs de garantie : une alternative pour les certifications biologique et équitable’’ , ‘’Packaging : Vers une filière éco-responsable en Afrique’’ et ‘’Qualité et sécurité des cosmétiques’’.

Les différentes recommandations issues de ces ateliers seront insérées dans un document final baptisé ‘’Déclaration d’Essaouira’’ , qui sanctionnera les travaux de ce Forum. De l’avis des organisateurs, les différentes éditions du FIAB se veulent un espace, certes professionnel et scientifique, mais aussi une plateforme de rencontres et d’échanges.

‘’Nous construisons ensemble la cosmétique de demain, alliant expériences locales et internationales, une cosmétique à la fois inspirée par les traditions et par la biodiversité de l’Afrique, Continent millénaire certes, mais aussi celui de l’avenir pour les métiers de la beauté’’ , concluent les organisateurs.

 

VOS RÉACTIONS