laveritehebdo.com

Il y a 20 ans: Les obsèques de feu Hassan II

À LA UNE Z- NEWSLETTER (apm) / 24 juillet 2019
Il y a 20 ans: Les obsèques de feu Hassan II

Il y a 20 ans, le 23 juillet 1999, disparaissait le Roi Hassan II. Les images de ses obsèques resteront marquées à jamais dans l’histoire du Maroc. Voici quelques dates clés de son règne.

Visionnaire et fin stratège, le défunt roi a ordonné en 1966 la construction de six barrages. Cette “politique des barrages”, dont feu Hassan II a fait son chantier de règne, s’est avérée d’une grande utilité lors des cycles récurrents de sécheresse et de pénurie d’eau qu’a connus le Maroc et plusieurs pays de la région, des années plus tard.

Sur la question du Sahara, c’est sous le règne de feu Hassan II que le Maroc a pu parachever son indépendance nationale et son intégrité territoriale avec, notamment, la récupération des provinces de Sidi Ifni (le 30 juin 1969) et d’Oued Eddahab (14 août 1979). La clé de voûte de cette glorieuse œuvre de consolidation de l’unité nationale fut, sans conteste, la Marche verte (6 novembre 1975), œuvre pacifique et épopée mémorable.

C’est également sous le règne du regretté Souverain que le Maroc connaît une mutation profonde et unique en Afrique et accomplit des progrès prodigieux aussi bien sur le plan économique et politique qu’humain, qui se traduisent par une amélioration tangible des indicateurs socio-économiques.

Sur le plan extérieur, le charisme, la perspicacité, l’ouverture d’esprit et la vaste culture de Feu Hassan II lui ont valu le respect et l’admiration des dirigeants et chefs d’Etat. Sous sa sage conduite, le Maroc s’est forgé une place de choix dans le concert des nations, a pu faire entendre sa voix dans les différents fora internationaux et a joué un rôle de premier plan dans nombre de dossiers régionaux et internationaux de haute importance, tels que le conflit arabo-israélien, la question d’Al-Qods, les missions de paix de l’ONU en Afrique et la création de l’Union africaine et de l’Union Maghreb Arabe (UMA), entre autres.

En matière de politique étrangère, le défunt roi adoptait une vision aussi claire qu’équilibrée, qui prônait une ouverture sur le monde occidental et sur la modernité qui préserve l’identité et les racines du Maroc en tant que pays islamique, arabe, africain et méditerranéen. D’ailleurs, feu Hassan II a toujours soutenu que “le Maroc est un arbre dont les racines plongent en Afrique et qui respire par ses feuilles en Europe”.

 

VOS RÉACTIONS