laveritehebdo.com

Indépendance et neutralité: Fondements de l’action du Conseil de la concurrence

POLITIQUE Z- NEWSLETTER (matin) / 20 décembre 2018 - Par: Amrani
Indépendance et neutralité: Fondements de l’action du Conseil de la concurrence

L’indépendance, la neutralité, la régulation et la bonne gouvernance sont les fondements de l’action du Conseil de la concurrence, a affirmé, mercredi à Rabat, le président de cette institution, Driss Guerraoui. Le Conseil va accomplir sa mission en toute indépendance et neutralité et agira pour conforter la gouvernance économique et accroitre la compétitivité de l’économie marocaine et sa capacité à créer de la valeur ajoutée et des emplois conformément aux Hautes orientations de SM le Roi, a souligné M. Guerraoui lors de la cérémonie d’installation des membres du Conseil.

Le Conseil, a-t-il ajouté, est appelé à définir ses objectifs stratégiques devant sous-tendre la prise de décisions et de recommandations et régir ses relations avec le monde politique, syndical et des affaires, les organisations de la société civile, les administrations concernées et les conseils élus.

Il a égalemnt précisé que le Conseil de la concurrence, en tant qu’institution constitutionnelle indépendante, est doté d’un nouveau cadre juridique conforme aux standards internationaux et définissant ses attributions et ses domaines d’intervention pour accomplir convenablement ses missions dans les domaines de la consécration des principes de la compétitivité et de la lutte contre les pratiques illégales.

Les objectifs stratégiques de cette instance concernent particulièrement la protection du consommateur marocain et la préservation de son pouvoir d’achat, la garantie de la disponibilité des consommation et les équipements nécessaires pour les citoyens et les entreprises, ainsi que la création d’un climat d’affaires visant à renforcer l’attractivité de l’économie nationale et à consolider sa capacité à attirer les investissements directs à l’étranger (IDE), a-t-il dit.

M. Guerraoui a, à cette occasion, indiqué que les principes du Conseil doivent être fondés notamment sur des bases solides dont l’écoute approfondie de toutes les parties concernées par les affaires du conseil, la disposition d’une expertise dans ses dimensions nationales et internationales, la mise en place d’enquêtes sur le terrain ainsi que des recherches et des études sectorielles relatives aux attributions du conseil.

La réalisation de ces objectifs incite le conseil à affiner son approche relative aux questions liées aux prix et à la concurrence conformément à une stratégie permettant de prendre des décisions indépendantes, neutres et audacieuses basées sur la transparence et l’objectivité pour qu’elles soient acceptées par l’ensemble des parties concernées, et ce dans l’objectif de préserver la crédibilité de cette institution et de renforcer sa légitimité en tant qu’instance constitutionnelle, a-t-il fait savoir

 

VOS RÉACTIONS