laveritehebdo.com

La Caravane ”Innov-Maroc” fait escale à Essaouira

ÉCONOMIE Z- NEWSLETTER (apm) / 09 octobre 2019 - Par: LA VÉRITÉ AVEC MAP
La Caravane ”Innov-Maroc” fait escale à Essaouira

La Caravane “Innov-Maroc”, un événement articulé autour d’un appel à projet d’innovation ouvert au grand public, a fait escale, lundi à l’Ecole des Sciences et Techniques (EST) d’Essaouira et ce, à l’initiative de la Fondation de Recherche, de Développement et d’Innovation en Sciences et Ingénierie.

Cette initiative, qui bénéficie du concours d’Essaouira Innovation Territorial Lab (EITL) et de la province d’Essaouira, se propose de mettre en lumière des projets qui peuvent être soit une idée, une initiative, un produit ou un service ayant pour objectif de résoudre un problème de développement, de développement durable, ou l’accès aux services au niveau de la cité des Alizés.

Le lancement de cette Caravane, placée sous le signe ”Co-construire les territoires de demain, imaginer, développer, innover, créer de la valeur pérenne, construire les cités de demain inclusives et solidaires”, a eu lieu lors d’une cérémonie tenue en présence notamment du gouverneur de la province d’Essaouira, Adil El Maliki, de chefs des services extérieurs, d’élus, d’enseignants et de chercheurs, d’étudiants ainsi que d’autres personnalités.

Dans une allocution de circonstance, M. El Maliki a mis en avant l’importance de l’EST en tant que noyau dur d’une université tant attendue au niveau de la province, notant que “l’innovation ne doit pas nous faire peur puisqu’il s’agit tout simplement d’une solution technique à un problème technique”.

Et de faire savoir que la ville d’Essaouira, de par le nombre de projets qui y sont menés actuellement, notamment celui de la Réhabilitation de l’ancienne médina ou encore de l’assainissement comme celui de la reconfiguration de quartiers, peut servir d’un excellent laboratoire pour mettre en oeuvre des solutions et des techniques innovantes.

Il a, dans ce sens, plaidé en faveur de la fédération des efforts de tous pour mettre à profit leurs expertises, créer des entreprises et innover, appelant les jeunes à croire en leurs capacités, à persévérer sur la voie de l’excellence et du sérieux, et à avoir le courage de travailler sans relâche.

Grâce à la pertinence de cette initiative, lancée par la Fondation de Recherche, de Développement et d’Innovation en Sciences de l’Ingénierie, l’INDH s’y est associée au niveau provincial, s’est félicité le gouverneur, mettant en avant les Hautes Orientations de SM le Roi Mohammed VI relatives à la 3ème Phase de ce chantier Royal ainsi que la Haute sollicitude dont le Souverain ne cesse d’entourer les jeunes.

Tout en émettant le voeu de voir cette initiative se décliner en plusieurs projets concrets, M. El Maliki a réitéré la détermination de la province à créer l’écosystème adéquat à l’innovation et à accompagner les différentes initiatives édifiantes.

De son côté, le professeur Hicham Medromi, délégué du président de la Fondation de Recherche, de Développement et d’Innovation en Sciences et Ingénierie, s’est félicité de la tenue de cette Caravane à Essaouira, avant de donner un aperçu détaillé sur ladite Fondation qui se veut une plateforme de recherche, de formation, d’innovation, de valorisation industrielle, et de transfert de technologies, mais aussi d’accompagnement du processus d’innovation dans la conduite de projets collaboratifs.

”Ayant vu le jour le 23 mars 2016, la Fondation de Recherche, de Développement et d’Innovation en Sciences et Ingénierie, qui intervient dans les domaines de recherche, développement et innovation, de la formation et prestation et d’expertise et conseil, dispose de 25 partenaires et de 15 projets Recherche et Développement”, a-t-il précisé.

Le directeur de l’EST d’Essaouira, Belaïd Bougadir, a mis en relief, quant à lui, la pertinence de cette initiative d’innovation qui réunit des idées d’horizons divers, rassemblées par la volonté de créer des start-up afin de trouver des réponses concertées à des fragilités ou à des problématiques territoriales d’Essaouira.

Née de l’initiative de plusieurs parties, cette action se veut une opportunité ouverte aux porteurs de projets, permettant d’avoir un accompagnement dans les étapes de pré-création d’entreprise et d’avoir des formations en Soft Skills et management de projet, a-t-il expliqué.

Et de faire remarquer que le développement d’une région est une responsabilité partagée, relevant que les récents développements de la province et de la ville d’Essaouira sont le résultat de la conjugaison des efforts de tous pour relever les défis qui s’imposent et apporter les solutions les plus appropriées.

Cette initiative est à même de contribuer à la valorisation de l’entrepreneuriat, a-t-il estimé, rappelant que l’EST d’Essaouira, seule composante universitaire de la province, est une partie prenante qui abrite “la Junior entreprise” ayant déjà commencé à formuler des propositions de solutions pour les acteurs de la cité des Alizés, a-t-il conclu.

 

VOS RÉACTIONS