laveritehebdo.com

L’ABE Initiative vient renforcer la coopération maroco-japonaise dans le domaine de l’éducation

À LA UNE Z- NEWSLETTER (matin) / 26 juillet 2019 - Par: LA VÉRITÉ AVEC MAP
L’ABE Initiative vient renforcer la coopération maroco-japonaise dans le domaine de l’éducation

Le programme “African Business Education (ABE) Initiative for the Youth” vient renforcer la coopération maroco-japonaise dans le domaine de l’éducation et consolider les liens d’amitié entre les deux pays, a affirmé, jeudi à Rabat, l’Ambassadeur du Japon au Maroc, M. Takuji Hanatani.

Lors d’une réception organisée en l’honneur de Mme Rim Lemchachti, jeune participante marocaine à la 5è édition de ce programme de coopération japonaise, M. Hanatani a souligné qu’avec l’ABE Initiative, la coopération entre le Maroc et le Japon s’est renforcée davantage dans le domaine de l’éducation et de la formation professionnelle, faisant savoir que 64 jeunes marocains sont déjà partis au Japon pour leurs études de Master et le programme de stage, 43 ont terminé leurs programmes, 19 travaillent actuellement au Japon, 19 sont rentrés au Maroc, dont 2 sont embauchés par des entreprises japonaises installées au Royaume.

Il a, en outre, expliqué que ce programme, initié par le gouvernement du Japon et mis en place par l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), s’assigne pour principal objectif de mieux former les jeunes africains capables de participer efficacement au développement des industries africaines et promouvoir les relations économiques entre l’Afrique et le secteur privé du Japon.

M. Hanatani a tenu à exprimer sa gratitude aux universités marocaines pour la qualité de leurs programmes de formation et au gouvernement marocain pour son intérêt aux différents volets de coopération exécutés par la JICA. De son côté, le secrétaire d’Etat chargé de l’investissement, M. Othman Firdaous, a considéré ce programme comme une opportunité pour les étudiants marocains afin de bénéficier de l’expertise japonaise, d’autant qu’il constitue une occasion pour les deux pays pour consolider leurs liens et renforcer leur partenariat.

Pour Mme Lemchachti, qui bénéficie d’une bourse d’études pour poursuivre une formation académique supérieure (master) dans une université japonaise, avec l’opportunité de parachever son cursus par un stage en entreprise japonaise, elle s’est dit ravie de participer à ce programme, qui constitue, pour elle, l’occasion d’étudier au Japon, de mieux connaître la culture et les pratiques de ce pays et de soutenir le processus d’industrialisation du pays.

Ont assisté à cette cérémonie, des représentants du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, du ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, ainsi que le représentant résident de la JICA, des chefs d’entreprises japonaises implantées au Maroc et des ex-lauréats de ce programme.

Le programme “ABE Initiative”, qui s’étale sur 4 années consécutives, a été initié suite aux recommandations de la 5ème Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique (TICAD V) tenue à Yokohama en 2013. Il s’inscrit dans le cadre de la vision politique du Japon qui consiste à soutenir et à promouvoir la croissance de 54 pays d’Afrique par le développement des ressources humaines dans les domaines d’activité stratégiques, conformément à la politique nationale de chaque pays.

De nombreux jeunes africains, bénéficiaires de ce programme singulier, se sont vus ouvrir les portes des universités et des entreprises du Japon ; l’objectif étant de leur permettre, non seulement, d’enrichir leurs acquis afin qu’ils puissent contribuer à l’essor économique et social de leur propre pays, mais également de créer, par leurs expériences communes à travers ce volet de coopération, un réseau de professionnels chevronnés capables d’appuyer efficacement l’investissement japonais en Afrique.

 

VOS RÉACTIONS