laveritehebdo.com

L’Agence du développement numérique, fer de lance de la transformation digitale au Maroc

POLITIQUE Z- NEWSLETTER (apm) / 09 février 2019 - Par: LA VÉRITÉ AVEC MAP
L’Agence du développement numérique, fer de lance de la transformation digitale au Maroc

L’Agence du développement numérique, dont le directeur général Sidi Mohamed Idrissi Meliani a été nommé jeudi par SM le Roi Mohammed VI, constitue à bien des égards le porte flambeau et le fer de lance de la transformation digitale au Maroc.

Créée en décembre 2017, l’Agence assume la lourde tâche de mettre en œuvre la stratégie nationale en matière de développement du digital et des technologies numériques et leur implémentation dans les administrations publiques, les entreprises et auprès des citoyens.

Son objectif principal est de favoriser une meilleure pénétration des TIC et d’accompagner les opérateurs privés dans la mise en place d’un véritable écosystème technologique. L’Agence, qui joue également le rôle d’expert en matière de digitalisation et de conseil auprès du gouvernement, est l’organe de pilotage et d’exécution par excellence de la stratégie “Maroc Digital” qui vise à accélérer la transformation numérique du Maroc.

Ainsi, l’Agence s’est vue confier plusieurs missions notamment celles d’assurer la mise en œuvre de la stratégie de développement, de promotion et d’incitation aux investissements dans le domaine du développement du digital, de proposer au gouvernement les orientations générales à suivre en matière de développement du digital et de lui faire toute recommandation susceptible d’améliorer l’environnement, les conditions et les procédures relatives au développement du digital et la réduction de la fracture numérique.

Dans le cadre de ses attributions, elle est également appelée à donner son avis sur toutes les questions dont elle est saisie par le gouvernement en relation avec le développement du digital, notamment celles relatives à l’impact de la technologie numérique sur la société et sur le monde économique.

Elle doit aussi procéder dans le cadre des programmes E-Gov, en étroite coordination avec les autorités et les organismes concernés, à la mise en place des conceptions relatives aux projets de l’administration électronique et au développement des services pu‐ blics numériques, en garantissant leur interopérabilité et leur intégration, et veiller à leur mise en œuvre.

Dans le cadre de ses missions, l’agence se doit d’accompagner les autorités et les organismes concernés, ainsi que les opérateurs publics et privés dans le domaine du développement du digital, de fournir l’expertise nécessaire aux opérateurs du secteur de l’économie numérique en vue de renforcer leur compétitivité et de mettre en place les normes techniques concernant les produits et les services numériques et veiller à leur application.

L’Agence veille aussi à l’adéquation de la formation pour répondre aux besoins des acteurs dans le domaine du développement du digital et contribue à la promotion et au développement de l’initiative et de l’entrepreneuriat dans le secteur de l’économie numérique ainsi que des programmes de coopération et de partenariat dans les secteurs de l’économie numérique.

De même, elle assure la veille dans les domaines du développement du digital, encourage la recherche scientifique appliquée dans le domaine du développement du digital et incite les entreprises opérant dans le domaine de l’économie numérique à s’intéresser à la recherche-développement.

Autre mission est non des moindres, l’Agence de développement numérique doit contribuer à la cohérence et à la convergence des différentes orientations et projets publics dans le domaine de la technologie numérique et des nouvelles technologies et participer à la recherche des financements susceptibles d’appuyer les projets numériques structurants.

 

VOS RÉACTIONS