laveritehebdo.com

Lancement à Rabat de l’Eurokteb2

CULTURE Z- NEWSLETTER (apm) / 06 décembre 2018 - Par: LA VÉRITÉ avec MAP
Lancement à Rabat de l’Eurokteb2

Une exposition itinérante, composée de livres des bibliothèques des Instituts culturels nationaux de l’Union européenne (EUNIC) a été lancée, mercredi à Rabat, avec pour objectif de rendre la lecture et la culture attractives auprès des enfants et adolescents des couches défavorisées.

Lancée conjointement par la direction régionale de la Culture de Rabat-Salé-Kénitra, l’Institut Cervantes, l’Institut Camões, l’Institut Goethe, l’Institut français et le British Council, cette initiative vise à promouvoir la lecture et la connaissance des langues et cultures européennes auprès des enfants et adolescents de la région Rabat-Salé-Kénitra.

Intervenant à cette occasion, le président de l’Institut Cervantes de Rabat, Javier Galván a indiqué que cette initiative s’inscrit dans le prolongement du projet Eurokteb, qui a commencé en janvier 2018, à travers une exposition itinérante de 15 livres en arabe, espagnol, français, allemand et portugais, ainsi que des programmes d’animation menées par les différents partenaires dans les 5 langues des livres exposés.

En plus des programmes d’animation déjà menés, a-t-il poursuivi, Eurokteb 2 envisage d’organiser des activités de formation des bibliothécaires, responsables et volontaires locaux, afin de leurs permettre de devenir des animateurs capables d’attirer enfants et adolescents à la bibliothèque et, ainsi, donner continuité à l’effet initial du projet.

De son côté, la représentante de la direction régionale de la Culture de Rabat-Salé-Kénitra, Kanza Amara s’est dite fière de cette initiative de 5 mois, qui en plus d’initier et d’encourager les enfants et adolescents à la lecture, permettra de donner à ces derniers, un aperçu de la valeur du patrimoine culturel et de l’importance de l’interculturalité et de la culture pour vivre ensemble.

Dans une déclaration à la MAP, la responsable de la médiathèque de l’Institut français, Marion Bourel a indiqué, pour sa part, que des outils d’apprentissage assez innovants sont utilisés pour capter l’attention des enfants, notamment le “kamishibai” , littéralement “pièce de théâtre sur papier” , qui est une technique de contage d’origine japonaise, basée sur des images défilant dans un petit théâtre en bois ou en carton, ou encore les livres pop-up, dont les pages contiennent des mécanismes développant en volume ou mettant en mouvement certains de leurs éléments.

Selon les organisateurs, la sélection des contenus de l’exposition itinérante et des programmes d’animation a accordé la priorité à ceux mettant en valeur l’appréciation du patrimoine matériel et immatériel du Maroc et des pays de l’Union européenne, autant historique que contemporain.

 

VOS RÉACTIONS