laveritehebdo.com

Madrid se félicite du Pacte mondial sur les migrations adopté à Marrakech

INTERNATIONAL Z- NEWSLETTER (apm) / 19 décembre 2018 - Par: Amrani
Madrid se félicite du Pacte mondial sur les migrations adopté à Marrakech

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération, Josep Borrell, s’est félicité mercredi du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, adopté le 10 décembre à Marrakech par une majorité écrasante de plus de 160 Etats membres des Nations Unies.

Ce pacte, qui devra être endossé ce même jour par l’Assemblée Générale des Nations-Unies, est un document positif qui est totalement en phase avec la gestion migratoire que défend l’Espagne, a dit M. Borrell devant le Congrès des députés, la chambre basse du parlement espagnol. Rappelant que le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez a pris part à la Conférence intergouvernementale tenue dans la cité ocre pour l’adoption de ce pacte, M. Borrell a souligné que son pays partage entièrement la vision d’une migration ordonnée, bien gérée et bénéfique pour tous, soutenue par ce document.

Le chef de la diplomatie espagnole a relevé que le Pacte sur les migrations “est le fruit d’un multilatéralisme efficace, aussi bien par sa genèse que sa négociation” , ajoutant qu’il s’agit d’un texte qui assume le phénomène migratoire dans toute sa complexité et toutes ses dimensions.

M. Borrell a fait observer, par ailleurs, que l’Espagne regrette que certains pays européens ne se soient pas joints au pacte adopté à Marrakech, déplorant aussi les fake news véhiculées sur ce document et le discours anti-migrants qui prolifère en Europe. “C’est de notre responsabilité, et il est encore temps, de freiner ce discours anti-migratoire en Europe pour réussir que la migration soit un phénomène ordonné, à travers la lutte contre le trafic d’êtres humains et en favorisant le développement des pays d’origine et aidant les pays de transit” , a-t-il conclu.

Document historique pour une coopération internationale renforcée sur la question migratoire, le Pacte mondial de Marrakech “devra être endossé mercredi par l’Assemblée Générale” , a indiqué une porte-parole de la présidente de cette instance onusienne.

Le document sera ainsi entériné lors d’une séance plénière de l’Assemblée Générale, marquée par la participation notamment du secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, et la présidente de l’AG, Maria Fernanda Espinosa, ainsi que les représentants des Etats membres de cette organisation mondiale.

 

VOS RÉACTIONS