laveritehebdo.com

Maroc/Malaisie: Partenariats dans le domaine de l’huile de palme

ÉCONOMIE Z- NEWSLETTER (matin) / 08 février 2019 - Par: LA VÉRITÉ AVEC MAP
Maroc/Malaisie: Partenariats dans le domaine de l’huile de palme

Des opérateurs économiques marocains et malaisiens ont exploré, jeudi à Casablanca, les opportunités de développement du partenariat dans le domaine du commerce de l’huile de palme.

Lors d’un séminaire technique organisé par le Centre Islamique pour le Développement du Commerce (CIDC) avec l’ambassade de Malaisie à Rabat et le Bureau régional du Malaysian Palm Oil Board au Caire, les opérateurs malaisiens ont présenté les produits à base d’huile de palme et ont examiné avec leurs homologues marocains les perspectives de mis en place de partenariats et la possibilité pour le Maroc de constituer une plateforme d’industrialisation de produits d’huile de palme et leurs exportations vers le continent africain.

Ce séminaire d’un jour s’assigne aussi pour objectif sensibiliser les industriels et les consommateurs quant aux avantages de l’huile de palme, d’augmenter son utilisation au Maroc et d’établir des liens directs avec les utilisateurs marocains d’huiles et de graisses, en particulier l’huile de palme.

Dans une déclaration à la MAP, le directeur général du CIDC, El Hassan Hzaine, a souligné que le Maroc constitue pour la Malaisie l’un des marchés les plus importants pour les produits à base d’huile de palme, précisant que les importations du Royaume de ces produits se sont élevées, en 2018, à 25.646 tonnes, en hausse de 35,7% par rapport à l’année précédente.

La Malaisie a produit, en 2018, quelque 19,5 millions de tonnes d’huiles de palme brute et ses exportations totales ont atteint à 24,8 millions de tonnes, générant quelque 15,22 milliards de dollars, a ajouté M. Hzaine.

La valeur du marché des pays membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) concernant les huiles alimentaires est de 24 milliards de dollars américains et les membres de l’organisation panislamique en importent près de la moitié, soit environ 13 milliards de dollars, a-t-il indiqué, relevant que l’augmentation du commerce de l’huile de palme permettrait ainsi d’améliorer davantage les échanges intra-OCI.

Les produits à base d’huile de palme sont principalement utilisés pour l’huile de cuisson, la margarine et dans la production d’autres types de produits industriels comme l’asphalte renforcé, a-t-il indiqué, notant que cette rencontre se veut une occasion pour le CIDC de présenter le potentiel des huiles et des graisses au Maroc les autres pays africains.

Pour sa part, l’ambassadeur de la Malaisie au Maroc, Dato’Astanah Abdul Aziz, s’est félicitée de l’excellence des excellentes relations unissant les deux pays dans différents domaines, faisant part de sa volonté de promouvoir davantage les liens économiques et d’élargir l’éventail de la coopération bilatérale dans le domaine du commerce. Elle a, de même, mis en avant l’utilité de cette huile considérée parmi les huiles les plus commercialisées au monde et utilisées, entre autres, dans l’alimentation et l’industrie.

Cette rencontre, qui s’inscrit dans le cadre du programme de coopération du CDIC avec les Etats membres de l’OCI, s’est déroulée en présence de représentants du ministère de l’industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique et des organismes, fédérations et sociétés spécialisées dans le secteur de l’huile de palme au Maroc.

 

VOS RÉACTIONS