laveritehebdo.com

Midelt: Mme Lkhiel s’enquiert de l’état d’avancement des travaux de restauration au sein du Ksar Bouzmella

À LA UNE Z- NEWSLETTER (apm) / 27 juillet 2019 - Par: LA VÉRITÉ AVEC MAP
Midelt: Mme Lkhiel s’enquiert de l’état d’avancement des travaux de restauration au sein du Ksar Bouzmella

La secrétaire d’Etat chargée de l’Habitat, Fatna Lkhiel, s’est enquise, vendredi à Midelt, de l’état d’avancement des travaux de restauration et de réhabilitation au sein du Ksar Bouzmella.

Mme Lkhiel, qui était accompagnée d’une délégation composée du gouverneur de la province de Midelt, Mustapha Nouhi, et d’élus et responsables locaux et régionaux, s’est ainsi arrêtée de visu sur l’avancement des travaux de restauration et de réhabilitation de ce site, qui s’inscrivent dans le cadre du programme de valorisation durable des Ksour et Kasbah du Maroc.

La ministre et la délégation l’accompagnant se sont également enquis de l’état d’avancement des travaux de restauration et de réhabilitation au sein du Ksar Iseghdane, relevant de la commune de Guers Tiallaline (province de Midelt), et qui devront s’étaler sur huit mois.

A cette occasion, des explications ont été fournies à Mme Lkhiel sur les objectifs de la réalisation de ces travaux et l’impact direct du programme de valorisation durable des Ksour et Kasbah sur la population de la région, notamment en termes d’amélioration du revenu.

Dans une déclaration à la MAP, Mme Lkhiel a indiqué que la visite de ce site s’inscrit dans le cadre du suivi des travaux de restauration des Ksour et Kasbah du Maroc.

Elle a ajouté que la restauration et la réhabilitation du Ksar Bouzmella à Midelt concerne près de 160 familles, soit près de 600 âmes, pour un coût de 7,2 millions de DH, précisant que les travaux ont atteint un taux d’avancement de 40%.

La secrétaire d’Etat chargée de l’Habitat a aussi affirmé qu’elle s’est informée du degré de contribution du programme de valorisation durable des Ksour et Kasbah à l’amélioration des conditions de vie de la population et à la création d’activités génératrices de revenus (AGR) ayant trait notamment à l’apiculture et à la valorisation du miel et des plantes médicinales locales.

Elle a, dans ce sens, estimé qu’il s’agit de projets dédiés en particulier aux femmes et aux jeunes car, a-t-elle expliqué, ledit programme aspire à améliorer les conditions de vie des habitants et à leur garantir un revenu fixe à même de leur assurer une vie digne et leur sédentarisation dans la région dont ils sont issus.

Mme Lkhiel a, en outre, relevé que le programme de valorisation durable des Ksour et Kasbah vise la préservation du patrimoine architectural marocain, tout en accordant une attention particulière aux habitants de ces sites historiques.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du Programme de valorisation des Ksour et Kasbah, réalisé par le ministère de l’Aménagement du Territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et les collectivités territoriales concernées.

Ledit Programme est susceptible de contribuer au financement des AGR et de celles inhérentes au renforcement des capacités au sein de ces Ksour pilotes, qui ont été sélectionnés selon une approche participative et sur la base de critères objectifs.

 

VOS RÉACTIONS