laveritehebdo.com

Point de mire : Le Maroc, centre d’accueil de l’UE pour immigrés clandestins ?

CHRONIQUES Z- NEWSLETTER (matin) / 26 juin 2018 - Par: Amrani
Point de mire : Le Maroc, centre d’accueil de l’UE pour immigrés clandestins ?

La pression migratoire provoque actuellement une crise politique entre les pays de l’Union européenne. Certains pays comme l’Espagne, l’Italie ou la Grèce se disent lassés d’accueillir sur leurs territoires des milliers de migrants chaque jour, étant les principales entrées d’Europe depuis la Libye et le Maroc.

D’autres États membres de l’Union, Pologne et Hongrie en tête, sont contre l’idée du partage du fardeau migratoire. Du côté de la France et de l’Allemagne, un accord serait en cours d’élaboration visant à refouler tout demandeur d’asile vers l’État où il a été enregistré en premier, ont annoncé, mardi 26 juin 2018, le président français, Emmanuel Macron et la chancelière allemande, Angela Merkel. Devant cette crise, l’idée de créer des centres pour migrants dans les pays de la rive sud de la Méditerranée renaît de ses cendres. Le quotidien britannique The Guardian a révélé l’existence d’un document secret du Conseil de l’Europe qui évoque un plan de l’UE pour contenir cette vague migratoire, source de la crise actuelle qui a créé des tensions notamment entre la France et l’Italie qui se rejettent la responsabilité de la non-assistance des migrants en mer. Le quotidien révèle que l’Union européenne n’a pas abandonné l’idée formulée auparavant par l’ancien Premier ministre britannique, Tony Blair. Cette proposition préconise de bâtir des centres en Afrique du Nord en contrepartie d’aides financières aux pays de la région. Une proposition qui avait déjà été rejetée par le royaume. Les temps et les mentalités ont-ils changé depuis ? En tout état de cause, une fermeture des frontières européennes entraînera une ruée vers le Maroc, massive et effrénée, des migrants subsahariens incapables de passer à l’autre rive de la Méditerranée.

 

VOS RÉACTIONS