laveritehebdo.com

Point de mire/ Sahara : Un nouveau désaveu pour les fantoches

CHRONIQUES Z- NEWSLETTER (matin) / 25 juin 2018 - Par: Amrani
Point de mire/ Sahara : Un nouveau désaveu pour les fantoches

A Santiago (Chili), des participants à un séminaire académique international sur le Sahara marocain, organisé les 22, 23 et 24 juin, ont vivement salué la pertinence de la proposition marocaine d’autonomie visant à trouver une solution définitive au différend artificiel autour du Sahara marocain.

Dans la “Déclaration de Santiago” sanctionnant les travaux de cette rencontre et signée par 67 personnalités (chercheurs universitaires, politologues, militants des droits de l’Homme, syndicalistes et représentants de la société civile) de différentes nationalités, ceux-ci ont exprimé leur soutien avec force et clarté à la proposition marocaine pour résoudre pacifiquement ce conflit artificiel tout en soulignant leur “rejet de toute forme de séparatisme ou de terrorisme”. Cette déclaration est un nouveau désaveu pour cette organisation fantoche qui, incitée par ses commanditaires algériens, multiplie les provocations à l’égard du Maroc. Ses manœuvres désuètes et dévoilées par la communauté internationale ont été dénoncées par les observateurs et experts à Santiago, notamment eu égard à la séquestration et aux exactions dont sont victimes les populations dans les camps de Tindouf. D’ailleurs, la Déclaration de Santiago a vivement condamné «les violations aux droits de l’homme, l’enlèvement des femmes, l’utilisation des enfants dans les tâches militaires et autres abus commis par le groupe séparatiste du Polisario”. Contrairement à ce qui se passe dans les provinces du Sud où règne un cadre de vie “démocratique, développé, inclusif et respectueux des droits de l’Homme”, d’après les mêmes personnalités. Un nouveau coup dur pour les séparatistes.

 

VOS RÉACTIONS