laveritehebdo.com

Présentation à Rabat du passeport du diabétique

MAGHREB Z- NEWSLETTER (matin) / 29 mars 2019 - Par: LA VÉRITÉ AVEC MAP
Présentation à Rabat du passeport du diabétique

Le passeport du diabétique, un outil de communication permettant aux différents professionnels de santé d’harmoniser les traitements, de faciliter l’organisation des soins et de suivre l’état de santé du patient, a été présenté mercredi à Rabat par l’Association SOS Diabète.

Ce carnet sert de document de travail dans lequel toutes les données médicales du patient diabétique peuvent être inscrites, mais aussi les informations importantes relatives notamment aux données personnelles du malade, à ses problèmes de santé, ses prestataires de soins et ses opérations périodiques de soins ou de contrôle.

Le président de l’Association initiatrice de cette action, Seddik El Aoufir, a souligné dans une déclaration à la MAP l’importance de ce passeport qui constitue l’un des meilleurs outils de suivi et qui permet de mieux connaître la situation sanitaire du patient et son évolution.

Distribué gratuitement aux malades dans les langues arabe et française, ce document contient un formulaire de suivi dans lequel le patient peut noter avec l’aide de son médecin traitant les objectifs du traitement, les résultats du suivi et des examens, ainsi que des observations importantes qui aideront le médecin à déterminer dans quelle mesure le patient risque de développer des plaies aux pieds occasionnées par le diabète, entre autres, a-t-il fait observer.

Dans le même contexte, le cardiologue et membre de l’association, Abdelhakim Marzouk, a indiqué que le passeport du diabétique qui facilitera l’organisation des soins administrés au patient, comprend des recommandations liées au traitement dont l’adaptation de l’alimentation, le suivi régulier de la glycémie et la détection des complications éventuelles afin de pouvoir les traiter en temps utile. Il s’agit d’un outil efficace et efficient qui permet au malade de se rendre compte à chaque instant de l’évolution de la maladie et de prendre, au moment opportun, les mesures nécessaires pour écarter les dangers potentiels, a-t-il relevé.

Selon le ministère de la Santé, plus de 2 millions de personnes âgées de 18 ans et plus au Maroc sont diabétiques, dont 50% méconnaissent leur maladie, tandis que le nombre d’enfants diabétiques est estimé à plus de 15.000.

Le diabète est une maladie chronique qui peut engendrer de nombreuses complications graves à long terme, telles que la cécité, les maladies rénales, les amputations des membres inférieurs, mais aussi une prédisposition aux crises cardiaques, aux accidents vasculaires cérébraux et donc une mort prématurée. Les enfants et les personnes âgées sont les groupes les plus vulnérables aux différentes souffrances associées à cette maladie.

 

VOS RÉACTIONS