laveritehebdo.com

Qualité de vie des expatriés: Le Maroc classé parmi les meilleurs pays

SOCIÉTÉ Z- NEWSLETTER (apm) / 10 septembre 2019 - Par: LA VÉRITÉ AVEC MAP
Qualité de vie des expatriés: Le Maroc classé parmi les meilleurs pays

Le Royaume a réussi à se placer en tête de la liste des pays du Maghreb en termes de qualité de vie pour les expatriés, et au cinquième rang des pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord.

Malgré sa qualité de vie modeste pour les expatriés, le Maroc se classe au 47ème rang sur 64 pays dans le monde selon le site arabophone « Hespress ».

L’indice de qualité de vie des expatriés, publié par l’organisation « International », prend en considération plusieurs facteurs appartenant à six sous-catégories différentes: les loisirs, la santé et le bien-être, la sécurité, le bonheur personnel, les voyages et les transports, ainsi que la vie numérique.

Le Royaume se classait au 27ème rang en termes d’options de divertissement, au bonheur personnel au 7ème, au 50ème en voyages et transports, au 51ème en santé, au 42ème en sécurité et paix et au 59ème rang en ce qui concerne la vie numérique.

La région du Moyen-Orient et l’Afrique du Nord a été dominée par les Émirats arabes unis, se classant au 21ème rang mondial, suivis de Bahreïn au 26ème rang, et du Qatar et d’Oman au 35ème.

Sur le plan international, le Portugal arrive en tête de liste, suivi de l’Espagne, de Taïwan, de Singapour et de la Suisse, puis de l’Australie.
Au cours des dernières années, le Maroc est passé d’un pays de transit à un pays de résidence permanente pour les migrants : après avoir été un pont de transit vers l’Europe pour de nombreux migrants en provenance d’Afrique subsaharienne, le royaume est devenu aujourd’hui un pays de stabilité.

Grâce à la nouvelle politique d’immigration préconisée par le roi Mohammed VI, depuis 2013, selon les statistiques du ministère de l’Intérieur, les autorités marocaines ont réglé la situation de milliers d’immigrants clandestins, dont la grande majorité sont des migrants africains. Le nombre devrait augmenter dans les années à venir.

Mohammed VI, depuis 2013, selon les statistiques du ministère de l’Intérieur, les autorités marocaines ont réglé la situation de milliers d’immigrants clandestins, dont la grande majorité sont des migrants africains. Le nombre devrait augmenter dans les années à venir.

Hajar Dari

 

VOS RÉACTIONS