laveritehebdo.com

Rubygate: La thèse de l’empoisonnement écartée

INTERNATIONAL Z- NEWSLETTER (matin) / 10 septembre 2019 - Par: LA VÉRITÉ AVEC MAP
Rubygate: La thèse de l’empoisonnement écartée

Le bureau du procureur de Milan a autorisé l’inhumation d’Imane Fadil, l’ex-mannequin d’origine marocaine, connue pour avoir témoigné dans le procès dit Rubygate contre Silvio Berlusconi, décédée le 1er mars dernier dans les environs de Milan, après un mois d’hospitalisation.

Imane Fadil est décédée d’une aplasie de la moelle osseuse, dont les causes exactes sont toujours à l’étude. C’est ce qui a été expliqué au parquet de Milan par les enquêteurs qui, aujourd’hui, plus de six mois après le décès de l’ex-mannequin, ont donné l’autorisation pour l’inhumation, rapporte le quotidien italien la Repubblica. La thèse de l’empoisonnement a finalement été écartée. L’affaire sera classée sans suite.

L’aplasie médullaire est une affection pour laquelle la moelle osseuse cesse de produire des cellules blanches, rouges et plaquettaires. Elle est souvent associée à des cancers du sang tels que les lymphomes ou à des maladies auto-immunes telles que le lupus: ces deux maladies ont toutefois été exclues dans le cas de Fadil. Par conséquent, les investigations se poursuivent (sur des échantillons précédemment prélevés) pour tenter de déterminer la maladie à l’origine du “blocage” de la moelle osseuse et qui aurait provoqué la mort de l’ex-mannequin.

Imane Fadil est devenue connue du grand public italien quand elle a livré son témoignage, en 2012, dans le cadre du scandale sexuel et du procès Rubygate portant sur les soirées libertines «bunga-bunga» que l’ex-chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi organisait avec de jeunes femmes dans sa villa à Arcore, dans les environs de Milan.

 

VOS RÉACTIONS