laveritehebdo.com

Session de formation sur le théâtre scolaire au profit des enseignants de la langue amazighe

CULTURE Z- NEWSLETTER (matin) / 26 décembre 2018 - Par: Amrani
Session de formation sur le théâtre scolaire au profit des enseignants de la langue amazighe

L’Institut royal de la culture amazighe (IRCAM) abrite, depuis lundi, une session de formation sur le théâtre scolaire en amazighe au profit des enseignants de la langue amazighe.

Organisée par le Centre de la recherche didactique et des programmes pédagogiques et le Centre des études artistiques, des expressions littéraires et de la production audiovisuelle, relevant de l’IRCAM, dans le cadre de la coopération entre le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et l’IRCAM, cette formation, qui se poursuit jusqu’à vendredi, vise à utiliser le théâtre pour la promotion de la culture et la langue amazighes.

Dans une déclaration à MAP-Amazighe, Benaissa Ichou, chercheur à l’IRCAM, a indiqué que cette formation sur le théâtre scolaire s’inscrit dans le cadre d’une série de nouveautés dans le système éducatif et de la vision stratégique du Conseil supérieur de l’éducation et de la formation et de la recherche scientifique.

Cette formation profite à 15 enseignants représentant toutes les régions du Royaume, composant ainsi les trois branches linguistiques,Tarifit, Tamazight et Tachelhit, a t-il fait savoir, ajoutant que le programme de cette session encadrée par des experts comprend des exposés et ateliers afin que ces enseignants puissent acquérir des techniques d’animation en théâtre éducatif en vue de faire bénéficier l’apprenant de la langue et de la culture amazighes.

Pour sa part, Mohammed Ait El Mouden, enseignant à la région Souss Massa, a relevé que cette formation vise à initier les enseignants à des notions de base dans le domaine du théâtre scolaire qui représente une nécessité dans les écoles marocaines.

Cette formation s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des projets intégrés adoptés par le ministère pour améliorer le travail éducatif dans les établissements d’enseignement, notamment le projet intégré n ° 7, qui prévoyait la nécessité de mettre en place des mécanismes de coordination et de rapprochement entre les établissements d’enseignement et de formation et les structures culturelles et artistiques (musique, théâtre, Cinéma ..) ainsi que le projet intégré n ° 9 visant à soutenir et à diversifier les activités de la vie scolaire.

 

VOS RÉACTIONS