laveritehebdo.com

Tamesna: Une ville moderne capable de réaliser un équilibre urbain régional

MAGHREB Z- NEWSLETTER (matin) / 29 mars 2019 - Par: integration team
Tamesna: Une ville moderne capable de réaliser un équilibre urbain régional

La ville de Tamesna est une cité moderne capable de réaliser un équilibre au niveau du système urbain régional, a affirmé, jeudi à Tamesna, le ministre de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Abdelahad Fassi Fihri.

“Il s’agit d’une ville moderne capable de réaliser un équilibre au niveau du système urbain régional”, a souligné M. Fassi Fihri lors d’une rencontre d’échange tenue à l’occasion du 12ème anniversaire du lancement par SM le Roi Mohammed VI de la ville de Tamesna, appelant à faire de cette cité un outil adapté au rythme rapide de l’urbanisation que connaît le Royaume, et aux besoins et aspirations de la population.

Le ministre a également mis en avant, lors de cette rencontre placée sous le thème “Tamesna, une ville intégrée et durable”, l’importance des projets socio-économiques et culturels réalisés dans cette ville, notant que lesdits projets “se sont vus renforcés notamment dans le cadre du Plan de relance”, marquant ainsi un nouveau départ de ce grand projet urbain.

Pour sa part, le président du directoire du groupe Al Omrane, Badre Kanouni, a relevé que Tamesna est “un grand projet stratégique urbain”, saluant à cette occasion l’engagement des différentes parties prenantes tant au niveau du gouvernement qu’au niveau des acteurs régionaux.

“Tamesna est un espace urbain intégré grâce à son intégration dans la sphère urbaine de Sidi Yahya Zäer”, a-t-il fait remarquer, mettant en avant la pertinence de l’approche participative adoptée dans la conduite des projets réalisés au niveau de cette ville.

Le gouverneur de la préfecture Skhirate-Témara, Youssef Draiss, a quant à lui mis l’accent sur la nécessité de la mise en place d’un environnement favorable aux affaires pour attirer et stimuler l’investissement dans cette ville à même de créer des opportunités d’emploi, appelant à cet égard à la coordination et l’unification des efforts.

La rencontre a été également l’occasion de faire l’état des lieux des réalisations au niveau des équipements publics, des projets de proximité socio-économiques et des espaces verts au niveau de la ville, de faire connaître les projets socio-économiques et culturels réalisés et de s’enquérir de l’état d’avancement des chantiers en cours, qui visent à renforcer l’attractivité et la promotion de la qualité de vie des citoyens et du cadre urbain de la ville.

Ce fut aussi l’occasion de faire le point sur l’état d’avancement concernant trois projets sociaux à savoir, un centre d’accompagnement et de protection de l’enfance, un centre d’orientation et d’assistance aux personnes en situation de handicap et un espace polyvalent pour les femmes en situation difficile.

Cette rencontre, tenue en présence de responsables gouvernementaux de représentants des autorités régionales et locales et des élus, a été marquée par la signature de deux conventions. La première est relative au partenariat entre le comité provincial de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) de Skhirate-Temara, la commune de Sidi Yahya Zäer, l’Agence de développement social et le Groupe Al Omrane et qui vise à l’accompagnement dans l’animation sociale de proximité dans les domaines social, sportif et culturel.

La deuxième convention signée est relative à la cession du marché couvert, qui a été visité à la fin de cette rencontre, et ses dépendances à la Commune de Sidi Yahya Zaër avec l’accompagnement de l’INDH.

A cette même occasion, un nouveau parc de 10 hectares a été lancé, comprenant un espace pour le skateboarding, deux terrains de proximité, des espaces de jeux pour enfants et des espaces ouverts pour les loisirs et les activités sportives et culturelles.

La ville de Tamesna, qui compte plus de 50.000 habitants, bénéficie de toutes les infrastructures, routes, électricité et eau potable. Elle dispose notamment d’une station indépendante d’épuration des eaux usées, d’un réseau de routes la reliant à la capitale, aux routes nationales et à l’autoroute, de 44 administrations publiques, d’espaces sportifs, culturels et éducatifs, d’une maison de la culture, d’une maison de jeunesse et 22 établissements scolaires, dont 4 privés. Sur le plan économique, Tamesna dispose, en plus de la zone industrielle, d’un marché couvert, de 136 magasins avec des bureaux et un espace de loisirs.

 

VOS RÉACTIONS