laveritehebdo.com

“Un instant avant le monde”: Une première biennale d’art contemporain

CULTURE Z- NEWSLETTER (matin) / 13 mars 2019 - Par: integration team
“Un instant avant le monde”: Une première biennale d’art contemporain

La Fondation nationale des musées du Royaume du Maroc (FNM) organisera, du 10 septembre au 10 décembre prochains, la première biennale d’art contemporain de Rabat, entièrement dédiée aux artistes femmes, en présence d’une soixantaine d’artistes, sous le thème “Un instant avant le monde”.

Actuellement dans le monde, la question centrale de l’égalité, notamment l’égalité anthropologique entre les hommes et les femmes, devient un problème global et mondialisé, d’où la nécessité et l’urgence d’organiser une biennale dédiée aux femmes, a expliqué le commissaire général de cette biennale, Abdelkader Damani, dans une déclaration à la presse, lundi à Rabat, notant que cette nécessité émane également de l’inégalité “injuste” qui a toujours existé entre les hommes et les femmes.

“La première biennale de Rabat invitera exclusivement des artistes femmes”, a-t-il affitmé, faisant savoir que plusieurs artistes provenant du monde entier, notamment d’Amérique du nord, d’Amérique du sud, d’Afrique, du monde arabe et d’Asie, ont été conviées à cet événement qui se distinguera non seulement par la pluridisciplinarité voulue par les artistes elles-mêmes, mais également par une présence dans différents lieux publics de Rabat afin que les habitants de lacapitale puissent découvrir de près les œuvres proposées.

S’agissant de l’intitulé de la biennale “Un instant avant le monde”, M. Damani a expliqué que lors de l’instant qui précède la naissance du monde, il n’y a pas de formes ni de couleurs et les artistes, consciemment ou inconsciemment, voyagent toujours vers cet instant précis, pour revenir avec des formes et des imaginaires nouveaux, précisant que cette biennale verra la participation de la ville de Rabat comme première artiste invitée ainsi que des architectes et des chorégraphes, venues entamer un nouveau récit du monde.

Cette première biennale d’art contemporain se tiendra dans différents lieux de la capitale, notamment le Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain, la villa des arts, l’espace expression CDG, le Musée des Oudayyas, Borj Addoumoue et le Fort Rottenburg et ce, afin de proposer des œuvres dans l’espace public s’offrant à la curiosité des habitants et plusieurs lieux d’exposition invitant les visiteurs autant à découvrir les œuvres qu’à errer dans les paysages de la ville, selon les organisateurs.

Chaque édition de cette biennale, dont l’ambition réside dans la fondation des conditions nécessaires à une prospection et une prospective pour une réécriture de l’histoire de l’art, sera une plateforme dédiée spécialement aux artistes femmes.

 

VOS RÉACTIONS