laveritehebdo.com

Une Journée de la recherche et de l’innovation en hommage au professeur Omar Fassi Fehri

CULTURE Z- NEWSLETTER (matin) / 07 mars 2019
Une Journée de la recherche et de l’innovation en hommage au professeur Omar Fassi Fehri

La 4ème édition de la Journée de la recherche et de l’innovation, organisée mercredi par l’Université Chouaïb Doukkali (UCD) d’El Jadida, a été l’occasion de rendre un hommage appuyé au professeur Omar Fassi Fehri, secrétaire perpétuel de l’Académie Hassan II des sciences et techniques.

En ouverture de cette rencontre, tenue en partenariat avec le Centre national de la recherche scientifique et technique (CNRST), le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Said Amzazi, a salué l’initiative de rendre hommage à l’un des plus brillants professeurs ayant contribué à l’encadrement d’un grand nombre d’étudiants et de doctorants, mais aussi au développement et à la promotion de la recherche scientifique au Maroc.

Il s’agit « d’un pionnier de la recherche et de l’innovation, une des personnalités les plus marquantes dans son domaine, dont le long parcours force estime et respect », a dit le ministre, dans un amphithéâtre archi-comble à l’École nationale de commerce et de gestion d’El Jadida.

« C’est une fête exceptionnelle qui rend hommage à un homme exceptionnel », a soutenu le président de l’UCD, Yahya Boughaleb, qui a salué les efforts de tous les enseignants et chercheurs qui travaillent dans l’ombre et s’activent afin de faire progresser la connaissance et la science, au bénéfice des étudiants et des acteurs économiques.

Prenant la parole, le professeur Fassi Fehri s’est dit honoré de recevoir cet hommage dans sa ville natale d’El Jadida, estimant qu’il n’a fait qu’accomplir sa mission consistant en la transmission de la science et du savoir.

Il a affirmé que « sans le développement des sciences et de la technologie, le Maroc ne peut pas avancer », mettant en avant l’importance de donner la priorité au développement de la recherche scientifique et de l’innovation en vue de contribuer à la création des richesses et de répondre aux exigences du progrès.

« Beaucoup de chemin reste encore à parcourir dans ce domaine, mais nous sommes sur la bonne voie », a lancé, en conclusion, le professeur Fassi Fehri, dont l’hommage a attiré un grand nombre de personnalités, comme le secrétariat d’État chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et le gouverneur de la province d’El Jadida.

La 4ème édition, marquée par la remise du « Prix de la Recherche », a offert l’opportunité de s’attarder sur le rôle des différentes composante de l’Université Chouaib Doukkali qui compte 2 unités de recherches associées au CNRST. Il s’agit du Laboratoire des études et de recherches sur l’interculturel et du Laboratoire des géosciences marines et sciences des sols.

Cette journée a, en outre, coïncidé avec l’escale à El Jadida de la caravane du CNRST qui, d’après son directeur Mohamed Khalfaoui, déploie de grands efforts pour le renforcement des mécanismes de bonne gouvernance, le soutien de la recherche scientifique et l’encouragement de l’excellence.

 

VOS RÉACTIONS