laveritehebdo.com

Vernissage à Rabat: “Touche de tons” de l’artiste peintre tchèque Irena Stanislavová

CULTURE Z- NEWSLETTER (matin) / 05 décembre 2018 - Par: LA VÉRITÉ avec MAP
Vernissage à Rabat: “Touche de tons” de l’artiste peintre tchèque Irena Stanislavová

Le vernissage de l’exposition “Touche de tons” de l’artiste peintre tchèque Irena Stanislavová, a eu lieu, mardi soir au Théâtre national Mohammed V de Rabat, en présence du Premier ministre tchèque Andrej Babiš.

Cette exposition, qui se poursuivra jusqu’au 11 décembre, permet aux amateurs d’art d’apprécier et d’admirer une dizaines d’œuvres de l’artiste. Ses peintures à l’huile présentent des aspects singuliers nés de son inspiration de grands musiciens (Mozart, Bee‐ thoven), d’une philosophie dite “musicale” ainsi que de l’exploration de couleurs lumineuses et attractives.

La texture et la luminosité des couleurs priment chez cette artiste peintre qui a choisi de définir son art comme dynamique, proche de l’abstraction avec des touches émotionnelles. Ses œuvres montrent une expression esthétique plus contemporaine avec une incidence sporadique sur le cadre des photos, évoquant ainsi un chevauchement formel entre dimensions temporelles et spatiales.

Dans une allocution à l’occasion, M. Babiš a souligné que l’expérience de l’artiste peintre tchèque Irena Stanislavová, dont les travaux sont basés sur des émotions personnelles sincères, puise sa créativité de plusieurs genres musicaux comme le Jazz et la musique classique.

M. Babiš, se félicitant de sa visite officielle au Maroc qui coïncide avec la tenue de cette exposition, a souligné que Mme Stanislavová constitue le bel exemple d’artistes qui “ont marqué par les coups de leurs pinceaux l’histoire de la peinture contemporaine en République tchèque”.

Pour sa part, Mme Stanislavová a salué l’accueil chaleureux qu’il lui a été réservé dans le Royaume, se disant honorée du vernissage de son exposition à l’emblématique Théâtre national Mohammed V de Rabat. “C’est grâce à la musique que l’artiste peut comprendre le processus de l’art d’une manière tout à fait différente” , a souligné l’artiste peintre, notant qu’elle perçoit les vibrations sonores pour ensuite les transférer sur du papier ou de la toile.

Elle a également révélé qu’elle crée des dessins préparatoires lors de concerts en direct, pour ensuite les retravailler en œuvre d’un plus grand format, mettant en avant l’importance de la musique dans la création artistique en générale, dans la mesure où “chaque tonalité acoustique a une signification spécifique de la tonalité de couleur”.

Né en 1949 à Košice, Mme Stanislavová peaufine son expérience à Bratislava, où elle a étudié à l’école secondaire technique et artistique, pour ensuite achever son parcours universitaire à la faculté d’histoire de l’art, relevant de l’université Masaryk. Elle est également membre de l’Association tchèque des artistes visuels.

 

VOS RÉACTIONS