laveritehebdo.com

Vernissage de l’exposition “In-Discipline”: L’art ivoirien mis à l’honneur à Rabat

CULTURE Z- NEWSLETTER (apm) / 12 juin 2019 - Par: LA VÉRITÉ AVEC MAP
Vernissage de l’exposition “In-Discipline”: L’art ivoirien mis à l’honneur à Rabat

Le vernissage de l’exposition “In-Discipline”, qui présente les œuvres de plusieurs artistes-peintres ivoiriens, a eu lieu, mardi à la galerie d’art “Espace Expressions de la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG)” à Rabat, en présence de personnalités éminentes du monde des arts, de la culture, de la politique et de la diplomatie.

Partie de Marrakech le 31 mars dernier, l’exaltante Exposition itinérante “In-Discipline”, pose maintenant ses valises à Rabat du 11 juin au 03 juillet 2019, avec à la fiche des œuvres inédites, empreintes d’idéalisme, d’une part, et, d’autre part, de réalisme, fruits de la créativité artistique de plasticiens issus de la Côte d’Ivoire.

Cette exposition s’inscrit en effet dans le cadre d’un programme triennal d’aide à la diffusion artistique. L’étape du Maroc en constitue la phase pilote. D’autres capitales notamment Abidjan, Bamako, Cotonou accueilleront successivement la présente. Transcendant toutes les diversités et brisant toutes les frontières, l’Exposition “In-Discipline” se veut une véritable plateforme de développement socio-économique au service de la diplomatie culturelle, outre ses valeurs artistiques indéniables.

Dans une déclaration à la MAP, l’artiste-peintre ivoirien, Pascal Konan, a indiqué que cette exposition avait démarré à Marrakech à la suite d’une résidence de 5 artistes ivoiriens pendant plusieurs semaines, notant que les œuvres exposées sont le fruit d’une collaboration et d’un partage de visions entre les artistes ivoiriens.

“Dans cette exposition, nous avons accordé une importance particulière à l’être humain en le plaçant au cœur de tous les travaux, afin de faire face au problème identitaire qui pèse lourdement en Côte d’Ivoire”, a-t-il souligné, relevant que cette manifestation artistique est un appel à découvrir la culture ivoirienne, en supprimant les frontières et en montrant que tous les êtres humains parlent le même langage et partagent les mêmes valeurs et aspirations.

“L’art africain est en plein essor, depuis longtemps il a été mis aux oubliettes, mais aujourd’hui on assiste à une vraie révolution. A travers ces œuvres nous extériorisons ce que nous avons vécu et nous dévoilons notre façon de voir le monde”, s’est-il félicité.

De son côté, le conseiller artistique du programme In-Discipline, Khalid Tamer, a relevé que ce programme a été conçu dans la perspective de préparer les premières capitales africaines de la culture, soutenir les artistes africains et créer un marché d’art africain et des espaces de résidence, ainsi que promouvoir les échanges artistiques du Sud-Sud.

Le continent africain dispose de toutes les opportunités pour devenir une grande scène culturelle, c’est la raison pour laquelle nous avons mis ce projet en place afin de faire découvrir l’art africain et connaître cette nouvelle génération talentueuse qui constitue la force artistique du continent, a-t-il enchaîné.

Pour sa part, l’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Côté d’Ivoire au Maroc, Idrissa Traoré, s’est réjoui du choix de la Côté d’Ivoire comme pays invité d’honneur, rendant hommage particulier à SM le Roi Mohammed VI , qui a fait du Maroc un pays d’échange par excellence dans tous les domaines, notamment artistique. Cette exposition est l’occasion de présenter la Côte d’Ivoire dans sa diversité et de rapprocher le public marocain de ce pays ouvert sur le monde, a-t-il ajouté.

La Fondation CDG a consacré ces dernières années dans sa galerie d’art “Espace Expressions CDG” le talent d’artistes issus du continent africain. Déjà en 2014, la Fondation CDG avait organisé en partenariat avec la Fondation ONA une exposition intitulée “Encre d’Afrique” où s’étaient rencontrés en résidence des artistes marocains aux côtés de leurs homologues du Mali, Sénégal, Bénin et Togo.

En 2017, dans le cadre de l’événement culturel “L’Afrique en Capitale” consacré par la ville de Rabat à l’Afrique et placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, l’Espace Expression CDG a eu l’honneur d’accueillir une exposition “L’étoffe des songes” du grand artiste malien Abdoulaye Konaté.

En 2018, elle a présenté au public de Rabat, l’exposition “In-Discipline 1” à travers les œuvres de cinq artistes béninois, Dominique Zinkpé, Ishola Akpo, Charly d’Almeida, Gérard Quenum et Nathanaël Vodouhé. Cet intérêt pour l’art africain est le prélude d’une orientation artistique de la Fondation CDG tendant à mettre en valeur, chaque fois que l’occasion se présente à elle, l’art d’un pays frère ou d’une région d’Afrique. C’est aussi sa manière de contribuer modestement aux hautes initiatives nationales visant l’ancrage du Maroc à l’espace africain.

Pour cette année 2019, l’Afrique de l’Ouest, cette région avec laquelle le Maroc partage une histoire commune et où le Royaume a aujourd’hui de solides partenariats agissants et solidaires, sera à l’honneur. IB–MA.

 

VOS RÉACTIONS