laveritehebdo.com

Villes sans bidonvilles: Aucune région n’est exclue

SOCIÉTÉ Z- NEWSLETTER (matin) / 28 novembre 2018 - Par: LA VÉRITÉ avec MAP
Villes sans bidonvilles: Aucune région n’est exclue

La secrétaire d’Etat chargée de l’Habitat Fatna Lkhiyel a affirmé, mardi à Rabat, que le programme national ”villes sans bidonvilles à l’horizon 2021’’ n’exclut aucune ville ou région.

En réponse à une question orale sur l’exécution de ce programme national, présentée par le groupe Authenticité et Modernité à la Chambre des conseillers, Mme Lkhiyel a fait savoir qu’il a été décidé de revoir de l’agenda de l’annonce “des villes sans bidonvilles” , en vue d’accorder de “nouveaux délais contraignants et consensuels” , et ce en coordination avec le ministère de l’Intérieur dans l’optique de donner une nouvelle impulsion à ces programmes.

Pour la région de Rabat-salé-Kénitra, les centres concernés par cette actualisation sont ceux d’Ain Atiq, Oum Azza, Manzah, Sidi Yahya Zair et El Harhoura, relevant de la préfecture de Skhirat-Témara, lesquelles localités seront déclarées villes sans bidonvilles en 2019, a-t-elle précisé.

Pour sa part, Sidi Yahya El Gharb relevant de la province de Sidi Slimane deviendra une ville sans bidonville en 2022, a-t-elle dit.

Concernant la ville de Salé et les centres de Tamara, Sabah et Skhirat, confrontés au problème du foncier, les autorités ont proposé l’année 2022 comme une date butoir pour déclarer ces villes sans bidonvilles, a-t-elle poursuivi, rappelant les efforts déployés au niveau régional pour identifier les moyens d’intervention et mobiliser les ressources financières et le foncier nécessaire au traitement des cas de ces quartiers dans les délais fixés.

 

VOS RÉACTIONS